Les (2) Axes de la Terre

Des forces électromagnétiques entre le noyau et le manteau de la Terre ?
Le XXe siècle nous a appris que la Terre possédait un noyau en partie liquide, parcouru par des courants électriques et des champs magnétiques. On pense qu'il y a des interactions entre le noyau de la Terre et son manteau depuis un moment, peut-être par l'intermédiaire de forces magnétiques qui agiraient sur certaines régions du manteau plus conductrices que d'autres et où se trouvent des courants.
On constate ainsi que certaines fluctuations très courtes du champ magnétique de la Terre, appelées « des jerks », semblent étroitement corrélées à des fluctuations très courtes de la vitesse de rotation de la Terre.

Une explication possible serait que, lors d'un jerk, un couplage local très intense attache soudainement de la matière du noyau au manteau, ce qui s'accompagne d'un transfert de moment cinétique et d'une modification du moment d'inertie.

Selon de nouvelles simulations, l'impact de l'astéroïde tombé sur Terre il y a 65 millions d'années a généré l'émission de trois fois plus de composés soufrés que ce que l'on pensait. Durablement injectés dans l'atmosphère, ils ont dû produire un refroidissement violent et long.

Malheureusement pour les dinosaures.

CE QU'IL FAUT RETENIR
La région du Yucatan où est tombé le corps céleste, astéroïde ou comète, à l'origine du cratère de Chicxulub, contenait des sédiments riches en soufre.
L'impact aurait injecté de grandes quantités d'aérosols soufrés dans l'atmosphère, provoquant un terrible refroidissement en réfléchissant les rayons du Soleil.
Ce refroidissement aurait contribué à la disparition des dinosaures.

L'étonnante beauté et l'histoire complexe de l'univers qui nous entoure....
Feu d'artifice - Sur cette image dévoilée le 23 avril 2015, jour de l'anniversaire d'Hubble, de jeunes étoiles étincellent comme un spectaculaire feu d'artifice. Cet amas géant d'astres naissant est connu sous le nom de Westerlund 2. © NASA, ESA, the Hubble Heritage Team (STScI/AURA), A. Nota (ESA/STScI) and the Westerlund 2 Science Team

Les Réactions les plus Spectaculaires

Des Acides aminés...De nombreuses météorites sont venues heurter la Terre, comme celle à l'image, celle de Murchison (Australie). Elle contenait des acides aminés, éléments indispensables à la vie telle qu'on la connaît sur Terre.
Pourquoi d'autres avant elles( météorites ..comètes) n'auraient pas pu le faire ?
Toujours est-il, c'est le Facteur ''Temps & ingrédients, énergies, pression,champs magnétiques ...'' de l'évolution...©
Qui sommes nous?
Pour ma part,
nous sommes,
rien que,
''la Soupe'' de notre univers....C'est aussi simple,
Voir : la chimie du carbone & Expérience de Miller-Urey(1953).

Aime bienClic  La Soupe de notre  univers 

SauvageClic:  Des trous noirs en eruption.

 

  Clic (voir) ..Nous sommes faits de "poussières d'étoiles"... et de matière extragalactique !

4moniq

 MATIÈRE. "Nous sommes des poussières d'étoiles", selon le bon mot d'Hubert Reeves. Et pour cause : les atomes qui nous constituent (dont les plus anciens remontent au Big Bang !) ont été formés au sein d'étoiles ou d'explosions desupernovae dans notre galaxie, la Voie Lactée. Mais pas seulement ! C'est ce que suggère une étude publiée dans les Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, selon laquelle jusqu'à 50 % de la matière "ordinaire" constituant les galaxies pourrait provenir... d'autres galaxies. Un transfert de particules qui émaneraient des vents galactiques expulsés par les cousines de notre Voie Lactée, selon les simulations numériques réalisées par ces chercheurs.

 Oh Rarity

 

 

 

 

 

 

 

Aime bienNos neurones s'eveillent et s'eteignent ( selon notre environnement)... illusion d'optique

Fixer le point ROUGE !

 

 Aime bienQu’est-ce qu’un laser ?

 Quels sont les effets de la radioactivité sur la matière ?

 

Aime bienLe mystère de l'origine de la Lune enfin résolu

 

 

Aime bienD'où part l'éclair : du ciel ou du sol ?

Aime bienComprendre le séisme au Népal (VIDÉO)

 

 ============================================================

Aime bienLa première carte de l'épigénome humain révèle les secrets de l'ADN

 

 

Bozon de Higg's

L’accélérateur du LHC est en fait la plus grande piste de course du monde. Tout au long de ses 27 km de tunnel, à 100 m sous terre, les particules sont lancées à 99,9999991% de la vitesse de la lumière et vont effectuer 11 245 fois le tour de l’accélérateur par seconde. Deux faisceaux de protons voyageront chacun à une énergie maximum de 7 TeV, permettant ainsi des collisions frontales de 14 TeV, ce qui donnera lieu à quelque 600 millions de collisions par seconde.

Aime bien  Comment marche le '' L H C ''

CoolAime bien  ''Collisionnaire : un accélérateur de particules mis en fonctionnement le 10 septembre 2008

Aime bienComment faire refroidir vos aliments dans un micro-Ondes?