Un accord a été trouvé pour limiter la hausse des températures à 1,5° C ,
mais il attend désormais sa traduction dans les faits.