Sfax, C'est le Vélo...bientôt le V@ë

 صفاقس هي الدراجة الاقتصادية،
 والشجرة البيولوجية،
 وكذألك الإيكولوجية
 ، وهي نموذج إجماعيه
 وحتى تصبح مثالا في السياحية
 بالطاقات المتجددة
 في تونس الخضراء
 . وبعبارة أخرى
 إنها الرئة التي تتنفس وتنتهي لهذا البلد.
تونس للجميع
Albert Einstein disait '' "La vie a Sfax,.(...)..... est comme une bicyclette.
Il faut continuer a pédaler pour avancer" '' تونس للشباب الغد والمستقبل.. وللجميع

Aucune vidéo n'a été insérée

V@ë : Le Soleil @ssite tous les véhicules ëlectriques

Le vélo qui dépollue

Une urgence sanitaire et économique Le principe n’est pas farfelu quand on sait l’urgence à changer la donne. L’OCDE, Organisation de Coopération et de Développement Économiques, vient de publier le 21 mai un rapport qui pourrait contribuer à faire avancer les choses. Dans les 34 pays les plus développés et les deux grands pays émergeants que sont la Chine et l’Inde, la pollution atmosphérique est responsable de près de 3,5 m

Le vélo qui dépollue..دراجة لتنقية الهواء الملوث »
L’air ambiant serait aspiré au niveau du guidon de ce vélo électrique puis passerait par un filtre à particules. Premier effet bénéfique : sur la quantité de poussières et particules fines respirées, « prisonnières » du filtre. Le cadre du vélo renferme lui un réservoir d’eau et une batterie électrique qui permettent de reproduire le mécanisme de la photosynthèse : le CO2 se transforme en oxygène, libéré au niveau du cadre (partie verte). Résultat, l’air ambiant est à la fois « nettoyé » d’une partie des particules, retenues par le filtre et renvoyer vers le visage du cycliste et le vélo fonctionne comme un petit arbre qui concoure à améliorer la qualité de l’air. À noter, la batterie rechargeable permettrait au vélo de continuer à jouer ce rôle de photosynthèse même à l’arrêt.
Alors bien sûr, ce concept de vélo n’est pas une solution miracle dans laquelle il suffit d’investir pour changer les choses et « purifier » l’air d’un coup de baguette magique. Si ce concept a remporté une récompense (Red Dot Design 2013), pas de fabrication annoncée, même à moyen terme. J’ai essayé vainement de contacter les créateurs pour avoir des précisions… Il y aurait un certain nombre de points techniques à creuser il me semble.


Les coursiers ne livrent plus seulement que du courrier,
ils font aussi la livraison de repas commandés du restaurant.

Rien n’est plus efficace qu’un changement des comportements qui sont à l’origine de la pollution. Si ces vélos poussent chacun à faire un effort supplémentaire en faveur des modes « doux » et non polluants, et ce partout dans le monde, on pourrait voir vite la différence…

Dubaï s'offre un nouveau coup de communication en a annonçant vouloir créer une police montée sur des motos volantes. L'engin en question, un hoverbike de conception russe, est censé pouvoir voler à 70 km/h à 5 m du sol.
Il s'agit d'une moto volante (hoverbike en anglais) dont la ville espère équiper ses forces de police. L'engin est un drone quadricoptère qu'un pilote humain peut chevaucher en le contrôlant à l'aide de deux manettes. Cet appareil a été conçu par une société russe nommée Hoversurf qui l'avait présenté en début d'année.

Livraison par le V@ê

Livraison en ville : la solution durable ne repose pas que sur le vélo
Une société de courses express met en place une innovation dans le secteur de la livraison rapide : allier développement durable, respect des délais et bas coût, grâce aux véhicules "propres", mais pas que

Transport urbain et périurbain

Cette moto volante à propulsion électrique peut se déplacer à une vitesse de 70 km/h à une hauteur maximale de cinq mètres. Elle dispose d'une autonomie de 20 à 25 minutes. Il existe également une version drone, capable de voler de façon autonome. On peut voir cet hoverbike paré aux couleurs de la police de Dubaï en action dans la vidéo ci-dessus.
Au-delà du côté spectaculaire de la démonstration, cette annonce s'apparente avant tout à un coup de communication qui a peu de chance de déboucher sur quelque chose de concret dans l'immédiat. La police de Dubaï n'a d'ailleurs pas annoncé de mise en service de cet hoverbike pour le moment. En effet, la proximité du pilote avec les hélices des rotors est pour le moins inquiétante et l'on imagine mal un tel engin survoler des personnes à si basse altitude. Quant à l'effet dissuasif de voir des policiers sur des motos volantes, on peut là aussi avoir quelques doutes.

Le  V@ë   : vélo  PBSC   ( 100%  Québécois )  a énergie Solaire bientôt accessible  à  la population de la Tunisie et au Maroc..

Toutes les instances de l’environnement ont été emballées et ont trouvé le projet extraordinaire.

Le V@ë   est dé PBSC   jà chez nos voisins : Maryland, Utah, Alabama, Virginia…….au Portugal, aussi, en Allemagne.....

 

دراجة لتنقية الهواء الملوث » 

Smog Free Bicycle : le 1er vélo purificateur d’air

La condition de cycliste dans une grande ville n’est pas toujours simple. Difficile, lorsqu’on doit slalomer entre les véhicules, de ne pas aspirer quelques bouffées de particules fines fraîchement sorties d’un pot d’échappement… Bonne nouvelle : le studio de design Lightfog, basé à Bangkok, a peut-être trouvé la solution pour éviter de s’étouffer en deux roues. La bicyclette électrique qu’il a imaginé, baptisée « Air purifier bicycle », est équipée d’un mécanisme de photosynthèse qui permet de filtrer la pollution ambiante pour la transformer en oxygène. Non seulement le cycliste ne souffre plus aux feux rouges, mais sa machine permet de purifier l’air ambiant ! Pour l’instant, il ne s’agit que d’un concept, mais un prototype est en cours de fabrication.

Le Smog Free Bicycle devrait ainsi être le premier vélo capable de purifier l’air pour ses utilisateurs. Celui-ci est sensé fonctionner sur le même principe que la Smog Free Tower, mais à échelle réduite. La tour ayant déjà fait ses preuves, on peut alors déjà imaginer tous les bienfaits qu’un tel vélo pourrait apporter. D’ailleurs, contrairement à une tour fixe, les vélos étant mobiles et circulant aujourd’hui en masse, pour Daan Roosegaarde, il n’y a aucun doute… Son invention ne pourra qu’apporter des résultats positifs, aussi bien aux usagers qu’à l’environnement.

Le vélo imaginé par le studio Lightfog aspire le CO2 et les particules fines pour les transformer en
 oxygène. Crédit : Lightfog

 

 

Vision globale

Chez Bewegen, nous avons à cœur de fournir le moyen    

Selon une étude :

  1. Université du Tennessee
    L'université du Tennessee est une université américaine qui se trouve à Knoxville dans le Tennessee. Les Volunteers du Tennessee représentent sportivement l'université

Aime bien« 17% des  utilisateurs de vélos en libre-service électriques sont des automobilistes contrairement à 8% des utilisateurs de vélos en libre-service réguliers »

Andrew Archibald Campbell, University of Tennessee, Knoxville, 2012   

 Transport urbain 

le plus flexible possible. Ainsi les usagers peuvent aller là où ils le désirent, au moment qu’il leTr convient. Le système à assistance électrique de Bewegen les aide à parcourir n’importe quelle distance, et ce, même sur les chemins les plus abrupts, sans verser une goutte de sueur.

Grâce à notre expertise reconnue dans le domaine des systèmes de vélos en libre-service, à nos partenaires compétents, à nos méthodes éprouvées sur le terrain, à nos technologies de pointe utilisées pour les stations, à nos solutions informatiques et à notre application mobile, nous révolutionnons l’univers du transport urbain en offrant une alternative de choix.

Nous vous proposons une expérience de transport urbain complète :

Les vélos à assistance électrique
Des stations ergonomiques de haute qualité
Une solution informatique de haut niveau
Un service exemplaire animé par des experts passionnés et visionnaires

 

Bien cordialement,

S@Vê