-*/*-    Le 2 novembre 2000,

-*/*-   la Station spatiale internationale accueillait ses premiers locataires... Depuis, elle est occupée en permanence ! 

-*/*-  Des prélèvements microbiologiques effectués dans l'ISS ont révélé la présence d'une nouvelle espèce bactérienne !

-*/*-  Cette dernière pourrait être particulièrement intéressante pour faire pousser des plantes ailleurs que sur Terre.

-*/*-  

Des nouvelles espèces de bactéries découvertes dans l'ISS

-*/*-  Ce ne sont pas des formes de vie extraterrestres que les scientifiques ont découvertes dans la Station spatiale internationale (ISS), mais une nouvelle espèce de bactérie !

-*/*-  Cette dernière a été isolée de plusieurs prélèvements faits aux quatre coins de la Station dans le cadre de l'expérience Microbial Tracking-1 qui s'est tenue entre 2015 et 2016.

-*/*-  Les scientifiques ont d'abord supposé qu'il s'agissait de trois espèces différentes : la première isolée d'un rack où du matériel scientifique est stocké (Overhead-3 panel surface of the Materials Science Research Rack 1) en mars 2015, la deuxième isolée de la coupole (Port panel of the Cupola) en mai 2015 et la dernière isolée de la table de repas en mai 2015.

-*/*-  Les analyses génétiques ont indiqué que ces trois souches étaient identiques à 100 %, elles sont une seule et même espèce, baptisée Methylobacterium ajmalii.

-*/*-   Methylobacterium ajmalii est une bactérie particulièrement intéressante. C'est un bacille, Gram +, mobile qui croît entre 25 et 30 °C, capable d'utiliser le méthanol et la méthylamine comme source unique de carbone.

-*/*-   Sur Terre, les Methylobacterium on les retrouve un peu partout, dans l'air, le sol, l'eau, des sédiments et sur des plantes.

-*/*-   En effet, ce genre appartient à l'ordre des Rhizobiales, des bactéries symbiotiques des plantes.

-*/*-   Et c'est précisément ce point qui intéresse les scientifiques du Jet Propulsion Laboratory (JPL) et d'autres universités américaines qui ont décrit la nouvelle bactérie dans Frontiers in Microbiology.

-*/*- 

Une bactérie symbiotique des plantes

 

Les bactéries Methylobacterium vivent sous forme libre ou intégrées dans des tissus végétaux. Leur métabolisme est particulièrement utile à la plante puisqu'elle fixe le nitrogène, donc de l'azote, et permet la solubilisation du phosphate.

-*/*-  Ces deux éléments sont indispensables à la croissance des plantes. Mais ce n'est pas tout, la symbiose avec la bactérie permet au végétal de mieux résister au stress abiotique et aux attaques des pathogènes.

-*/*-  Toutes ces propriétés restent à confirmer dans le cas précis de Methylobacterium ajmalii, mais elles pourraient participer à la croissance de plantes ailleurs que sur Terre, sur Mars par exemple.

 


⦁  Clic  ⦁ 👉  Les contrôleurs au sol de Mission Controlent, 
⦁ Houston ont détaché le nouveau  coffre du véhicule SpaceX CRS-21 Cargo Dragon.
⦁ IL l’ont attaché au mécanisme d’accostage commun du port sur le module Tranquility, inaugurant une nouvelle plate-forme à utiliser par clients commerciaux pour les déploiements de charges utiles et le déplacement d’équipements d’un endroit à un autre à l’extérieur du complexe.
⦁ 👉     ⦁ Le sas en forme de cloche,
⦁ mesure 2,43 mères de diamètre et 2,13 mètres de haut, pèse plus d’une tonne et sera détaché robotiquement de Tranquility et rattaché chaque fois qu’il sera utilisé.
⦁ Le Bishop Airlock est le premier ajout commercial permanent à l’infrastructure de la Station spatiale internationale.

Le Bishop Airlock offre 5x le volume actuel qui peut être déplacé dans et hors de la Station spatiale aujourd’hui.
⦁    ⦁👉clic    ( Voir l'interieur de Station )           
⦁ Construit et exploité par Nanoracks, Bishop permettra l’utilisation commerciale de la Station spatiale internationale dans toute son étendue.