3. mai, 2021

زهرة شهر ماء " الإبداع

“Mayflower 400”
 🎈“Mayflower 400” à éviter les collisions. Forte de ces connaissances,
 l’embarcation est partie en mer pour un “apprentissage supervisé”.
“On peut lui dire quelles sont ses bonnes et ses mauvaises actions, ce qui est dangereux ou non”, explique Ollie Thompson, ingénieur en robotique.
 Analyser la composition chimique de l’eau,
-*/*- 🎈 mesurer le niveau de la mer
-*/*- 🎈 et prélever des échantillons à la recherche de microplastiques figurent parmi ses autres missions,
-*/*- une collecte de données similaire à celle que font des robots dans l’espace depuis des décennies.
Malgré son autonomie totale,
-*/*- 🎈 l’équipe surveillera le bateau 24 heures sur 24 depuis l’Angleterre,
-*/*- prête à intervenir à distance en cas de danger.