19. mai, 2021

Eruption des particules Solaire

⚡️-*/*- L'instrument SoloHI de Solar Orbiter a pu observer sa toute première éruption solaire par un « heureux hasard ».
 La sonde se trouvait derrière le Soleil en février quand une éjection de masse coronale a été détectée.
o ⚡️L’un des instruments de Solar Orbiter, la sonde de la Nasa et de l’ESA partie observer le Soleil, a vu sa toute première éruption solaire.
o L’agence spatiale américaine a fait savoir ce 17 mai 2021 que la mission avait assisté à cet événement le 12 février dernier (Solar Orbiter a été envoyé dans l’espace le 10 février 2020).
o Plus précisément, l’instrument de Solar Orbiter a détecté ce qu’on appelle une éjection de masse coronale (ou EMC), des « sortes de nuages magnétisés qui se propagent dans le milieu interplanétaire », comme le définit l’Observatoire de Paris.
 ⚡️Cette observation a été réalisée avec l’instrument SoloHI (abréviation de « Heliospheric Imager »),
 un télescope dont les mesures doivent permettre de localiser les éjections de masses coronales.
 SoloHI est chargé d’observer le vent solaire, la poussière et les rayons cosmiques qui se trouvent entre le Soleil et les planètes, décrit la Nasa dans son communiqué.
🎈 Voir L’EXPLOSION DE PARTICULES
 https://www.numerama.com/sciences/711982-cette-belle-eruption-solaire-a-ete-vue-par-un-heureux-hasard.html#utm_medium=e-mail&utm_source=newsletter_quotidienne_matin&utm_campaign=20210519
 Cette belle éruption solaire a été vue par un « heureux hasard » (numerama.com)