« Un jour est né notre Soleil»..et finira pour TOUJOURS en un noyau de fer

Notre propre soleil finira-t-il par exploser ?
.. 🌞

Les derniers moments explosifs d’une étoile géante observés par les astronomes pour la première fois
 Il est extrêmement difficile d’observer une étoile mourante. ** 👉 💬 C’est un bon endroit-bon-bon-moment, croisez les doigts, et continuez à scanner-le-ciel-nuit-constamment un peu difficile.
 ** 👉 💬 C’est un niveau de difficulté inimaginable que, jusqu’à récemment, nous n’avions pas été en mesure de résoudre complètement. ** 👉 💬 Nous nous en approchions, observant les supernovas explosives qui attirent brillamment l’attention sur le dernier au revoir d’une étoile. ** 👉 💬 Mais les derniers halètements, les affres de la mort menant à une disparition aussi spectaculaire, étaient restés insaisissables.
 Aucun.
 ** 👉 💬 Une équipe d’astronomes dirigée par des chercheurs de l’Université Northwestern et de l’Université de Californie à Berkeley (UC Berkeley) a observé pour la première fois les derniers jours d’une étoile supergéante rouge.
 ** 👉 💬 Par la grâce d’un bon timing, ils sont tombés sur cette étoile – qui brûlait probablement depuis des dizaines de millions d’années – à peine 130 jours avant qu’elle n’explose violemment en supernova.
 ** 👉 💬 « C’est comme regarder une bombe à retardement », a déclaré Raffaella Margutti,professeure agrégée adjointe au CIERA et auteure principale de l’étude de l’événement historique publiée dans The Astrophysical Journal, dans un communiqué.
 ** 👉 💬 « Nous n’avons jamais confirmé une activité aussi violente dans une étoile supergéante rouge mourante où nous la voyons produire une émission aussi lumineuse, puis s’effondrer et brûler, jusqu’à présent. »
 ** 👉 💬 Au bon endroit, au bon moment
 L’étoile géante mourante, officiellement connue sous le nom de « SN 2020tlf » et anciennement située dans la galaxie NGC 5731, à environ 120 millions d’années-lumière de la Terre, a été repérée à l’été 2020 par le télescope Pan-STARRS de l’Université d’Hawaï. ** 👉 💬 Environ dix fois plus massif que notre propre soleil, il est entré dans sa phase de supergéante rouge lorsque le combustible hydrogène dans son noyau s’est épuisé. Le noyau est ensuite passé à la fusion de l’hélium, élargissant considérablement le rayon de l’étoile et provoquant une chute de sa température.
 ** 👉 💬 Pendant peut-être des centaines de milliers d’années, il a existé dans cet état. Au fil du temps, alors que l’hélium brûlait et que l’étoile commençait à brûler du carbone, la fusion d’éléments plus lourds a eu lieu et un noyau de fer a commencé à se former.1
 ** 👉 💬 À l’automne 2020, 130 jours après sa découverte, le noyau de la supergéante rouge s’est effondré et a déclenché ce que l’on appelle une supernova de type II. Pendant les moments les plus brefs, sur la base des données capturées par le spectromètre imageur à basse résolution de l’observatoire W.M. Keck sur le Mauna Kea, à Hawaï, la lumière générée par la supernova était plus brillante que toutes les étoiles de sa galaxie d’originecombinées.1
 ** 👉 💬 Alors, qu’avons-nous appris exactement de cet événement?
 ** 👉 💬 D’une part, il a longtemps été théorisé que les supergéantes rouges étaient silencieuses dans les mois et les années précédant leur fin explosive.
 ** 👉 💬 Au lieu de cela, l’équipe a observé leur supergéante émettant un rayonnement lumineux et lumineux dans sa dernière année.
 ** 👉 💬 « Cela suggère qu’au moins certaines de ces étoiles doivent subir des changements importants dans leur structure interne, ce qui entraîne ensuite l’éjection tumultueuse du gaz quelques instants avant qu’elles ne s’effondrent », écrivent-ils.
 Pour la toute première fois, les chercheurs ont également pu capturer le spectre complet de la lumière créée par la puissante supernova. 🌞 On espère que les observations des derniers moments de SN 2020tlf fourniront potentiellement une sorte de feuille de route pour découvrir d’autres supernovas imminentes dans l’univers.
 « Je suis très excité par toutes les nouvelles « inconnues » qui ont été débloquées par cette découverte », a déclaré l’astrophysicien et auteur principal de l’étude, Wynn Jacobson-Galán. ** 👉 💬 « Détecter plus d’événements comme SN 2020tlf aura un impact dramatique sur la façon dont nous définissons les derniers mois de l’évolution stellaire, unissant observateurs et théoriciens dans la quête de résoudre le mystère sur la façon dont les étoiles massives passent les derniers moments de leur vie. »
 Les derniers moments explosifs d’une étoile géante observés par des astronomes (treehugger.com)
https://www.treehugger.com/explosive-final-moments-of-giant-star-observed-by-astronomers-5216013?utm_campaign=treehugger&utm_medium=email&utm_source=cn_nl&utm_content=26390630&utm_term=

 ** 👉 💬 Ce successeur (T.J.W)) sera 1.500 000 Km de la Terre

 L’Or... 🌞
 En utilisant des Observations, ensuite des Expériences sur Terre,
 Nous pourrons savoir et connaitre notre ‘’ Soupe ’ '’ ...qui nous sommes ? ..*.
 L’or 🌞 du télescope James Webb aidera à étudier les origines cosmiques de l’or
 ** 👉 💬 Ce successeur (T.J.W)) sera 1500 000 Km de la Terre.
Or! la retraite est le but suprême de l'existence.
-*/*- C'est avec joie qu'il ( Hubble)  ** 👉 💬 envisage sa retraire bien méritée.
 ** 👉 💬 Woaah..!
 Le choix de couvrir les miroirs du James Webb de ce manteau d’or n’est pas anodin. Comme l’explique la Nasa,
 ** 👉 💬 l’or permet d’améliorer la réflexion de la lumière infrarouge par le miroir — Klaus Pontoppidan précise que l’or réfléchit ce type de lumière à plus de 98 %.
 🌴 Ce n’est pas non plus étonnant que l’or ne soit pas utilisé pour d’autres télescopes, car il reflète mal la lumière bleue.
 Mais..!, Pourquoi on veut savoir & Connaitre cet élément ?.
 Ce corps 🌞 simple or est un métal noble, un métal précieux coloré précisément en jaune d'or, matière pure dense, très ductile et molle, facile à travailler,
 🌞 Sa structure électronique atomique correspond à [Xe] (4f)14 (5d)10 (6s)1.
 Du point de vue chimique,
 ** 👉 💬 l'or est un métal de transition susceptible de former des cations mono- et trivalents en solution.

lorsque la matière n’existe pas.

 

 
 
 
 

Max Planck ou lorsque la matière n’existe pas.

Max Planck, né en 1858 à Kiel en Allemagne, est un physicien allemand.

-*/*-  Il fut lauréat du prix Nobel de physique de 1918 pour ses travaux en théorie quantique. Max Planck fut l’un des fondateurs de la mécanique quantique. De ses travaux fut conceptualisée l’ère de Planck, période de l’histoire au cours de laquelle les quatre interactions fondamentales étaient unifiées. 

-*/*-  Par ces quelques mots Planck décrit bien le paradigme fondamental auquel il fait face : « Pour moi qui ai consacré toute ma vie à la science la plus rigoureuse, l’étude de la matière, voilà tout ce que je puis vous dire des résultats de mes recherches :

-*/*-  il n’existe pas, à proprement parler, de matière! Toute matière tire son origine et n’existe qu’en vertu d’une force qui fait vibrer les particules de l’atome et tient ce minuscule système solaire qu’est l’atome en un seul morceau.

-*/*- Nous devons supposer, derrière cette force, l’existence d’un Esprit conscient et intelligent. 

-*/*- Cet Esprit est la matrice de toute matière. »

"Toute matière provient d'une force et n'e

S@Vê LOUKIL